Show Posts

This section allows you to view all posts made by this member. Note that you can only see posts made in areas you currently have access to.


Messages - Eleas

Pages: [1]
1
Contes et Légendes / [BG]Eleas,elfe discret
« on: Sun 11 Dec 2005, 20:45:25 »
Un matin, Eleas se réveilla avec un mal de tête comme jamais il n’en avait connu. Il tenta de se relever mais ses jambes ne voulaient pas le porter. Mais que s’était-il passer ? Sa mémoire lui jouait des tours et il n’arrivait pas à se souvenir autre chose que son prénom.

« -Rahhhhh !! »

Il poussa un cri rauque en sentant son bras le lancer. L’intense douleur dissipa le flou et sa mémoire revint par bribes.

«- Qu’est-ce donc que cette marque ? »

« C’est la marque des bannis » lui répondit une voie dans son dos, « c’est la marque offerte à ceux qui ont commis un crime impardonnable. Je suis désolé pour toi mais tu va devoir quitter ces lieux au plus vite »

Eleas se rendit alors compte qu’il ne se trouvait pas dans sa cabane habituelle mais dans une pièce froide aux murs de pierre. Il ne se sentait pas à l’aise ici et ce n’est pas les paroles du vieillard qui allaient le réconforter.

« -Mais qu’ai-je fais ? » S’enquit le jeune Elf des bois.

«- Tu as commis l’impardonnable !! »

«- Mais…. Mais…. Aie !!! »

Il sentit quelqu’un le tirer par le bras. La douleur était tellement intense qu’il s’évanouit. Il se réveilla 2 jours plus tard dans un camp de voleur. Il pu alors relever la tête et apercevoir la marque sur son bras : Un 3. Ce nombre lui rappela tout à coup le dieu Agnar. Son père lui en avait souvent parlé tout en lui interdisant d’y faire allusion en présence d’autrui.

« C’est donc pour cela que j’ai été banni !!! »

« Bravo ! Brillante déduction !! Murmura une voie derrière Eleas, qui sentait la colère poindre.

« Commence à m’agacer ces gens à ne pas se montrer quand ils me parlent… »

Il se retourna alors vivement et tenta d’agripper l’homme. Mais celui-ci devais être un guerrier chevronné puisqu’il compris l’attaque et l’évita en moins d’une seconde.

« Joli réflexe que tu as la … Eleas »

C’est alors que ses yeux s’éclairèrent. Il reconnut là son père. Son père l’avait donc emporté et protégé du village ? Son père avait détruit son image de « sage » pour le protéger ? Cela le remplissait de joie.

« Mon fils, deux possibilités s’offrent désormais à toi : soit tu retourne au village et tu assume ton appartenance au dieu Agnar, soit tu vis ici avec nous. »

« Je reste ici sans aucune hésitation !!! »

C’est ainsi qu’Eleas, fils de Pereion, devint un voleur. Il se concentra exclusivement a l’apprentissage de ce nouvel art que son père lui enseignait avec passion. Ce père qu’il connaissait si peu jusqu'à lors était en fait un voleur réputé dans toute la région. C’est ce métier paternel qui avait valu à Eleas le statut de bannis.

Plusieurs années passèrent ainsi dans la quiétude relative du campement. Mais un jour son père vint à disparaître. Nul ne sut ni comment ni pourquoi mais on retrouva son corps près d’une rivière, étendu paisiblement, les bras en croix.

Eleas, dont la tristesse ne semblait jamais pouvoir s’éteindre, décida alors de partir. Plus rien ne le retenait ici et son enseignement ayant presque été achevé il pouvait sans peine subvenir seul à ses besoins. Il se mit donc à la recherche d’une cité qui l’accepterait et où il pourrait vivre en paix entouré de gens qu’il apprécierait. Il n’espérait pas devenir quelqu’un d’influent mais seulement quelqu’un de connu et de respecté.

Ses talents de voleurs étaient tels qu’il pouvait obtenir à peu près ce qu’il désirait sans trop de problèmes et se débarrasser des gens de mauvaises fréquentations sans plus d’effort qu’un oiseau vole. Après plusieurs mois d’errance il se retrouva devant Silmaris, somptueuse cité réputé dans de nombreuse contrée qu’il avait détroussée, euh…visitée.

Il entra donc, aux portes de la forteresse, un garde lui adressa la parole. Eleas, ayant l’habitude de vivre seul, fut tellement surpris qu’il lui tordit le bras et s’enfuie furtivement. Arrivé devant l’office de recrutement, il rajusta sa tenu en cuir renforcé et entra en frappant.

« Bonjour, c’est bien ici pour être Silmarien ? » dit-il d’une petite voie….

2
La Guilde / Re : Bienvenue dans notre nouveau forum !
« on: Sun 11 Dec 2005, 18:41:54 »
Bravo  ;)

ps:mais les smiley sont moche  ;D

Pages: [1]